Philippe 

       hilippe Regnier (plaque n°96), alias Le Viking, un sobriquet dû principalement à son allure de capitaine de drakkar , est le papa du pilote Stanis et son plus fervent supporter, ce qui l’amène parfois à faire l’impasse sur certaines épreuves du VMA afin d’assister au plus près son champion de fils, voire de lui confier sa moto en cas de défaillances, jugée souvent trop fréquentes, de celle de sa progéniture.

Il pilote, avec un certain talent et  selon son humeur du moment, une très belle et performante Kawasaki 350 S2 ou une Yamaha 350 identique à celle de Stanis mais il se pourrait qu’il utilise en 2015, également la très performante CB400 deux fois championne de France aux mains de Christophe Huet, dont il a fait l’acquisition voici quelques temps.

Pilote régulier et efficace, il est souvent bien placé en Vintage, une catégorie où on le retrouvera cette saison.

P

.        Copyright 2014 - Editions Glénat / Vents d'Ouest - les sportives cultes de Bar2 et Fane

MOTOS 

350 S2  

FGMS 94 VILLEJUIF          

web: FGMS .free.fr 

Kawasaki 350 S2

 

Acheté complète mais très laide dans sa configuration Coupe défraîchie, la Kawasaki S2 de 1972 qui a servi de base de travail à Fifi a été si transfigurée que même sa mère ne la reconnaitrait pas !

Spécialiste des traitements de surface, Fifi ne s’est pas contenté d’adapter, avec certaines difficultés, un habillage de Benelli course de fort belle facture, une selle de MV, un carénage de TR3, il a micro-billé, poli un moteur refait du sol au grenier qui s’exprime par le biais d’esthétiques et performants pots de détente. Ainsi gréée, la S2 de Philippe et sans conteste un des plus belles motos engagées en Vintage 500 (où on devrait la revoir cette saison) et pas la moins performante.

400 KH  

KAWASAKI 400 KH

 

La Coupe Kawa, sans doute la meilleure formule de promotion jamais organisée, a marqué de nombreux esprits et Philippe n’a pas fait exception à la règle.

Une épave incomplète de KH 400 modèle 1977 trouvée en Normandie, loin de sa Haute Savoie chérie, sera pour lui le début d’une belle histoire d’amour avec les trois cylindres deux temps et il s’évertuera à lui conserver l’aspect Coupe, pots y compris, des accessoires qui occasionneront de patientes recherches et il ne fait pas de doute que le but est pleinement atteint.

Avec sa robe blanche et ses bandes émeraude, la 400 de Philippe a bénéficié de quelques améliorations esthétiques et techniques au fil des années et si elle est désormais utilisée uniquement en démonstrations, comme à ses tout débuts, elle est toujours l’objet de toutes les attentions de la part de son heureux propriétaire

350 YR5 

Mon partenaire

YAMAHA 350 YR5

 

Comme la 196 de Stanis, cette Yamaha de 1975 aux couleurs d’un célèbre pilote américain à été conçue autour d’un partie-cycle et d’un moteur de RD 350 à boite six rapports dont les cylindres ont été remplacés par des éléments de YR5 sans clapets.

De toute évidence, le look TR3 a été recherché et même si la comparaison est osée au plan des performances entre la moto de course et la RD coursifiée de Fifi, les cylindres copieusement préparés, les gros carburateurs de 32 mm, les pots de détente et l’allumage électronique HPI qui remplace avantageusement les vis platinées d’origine lui permettent de faire partie du bon pack en Vintage 500.
 

Concept: et réalisation: Hubert HOUSSIN    

Textes: Patrick TRAN-DUC

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now